De la pluie, du vent et même du brouillard ce sont succédés durant cette semaine parisienne du côté d’Epinay sur Seine. Les conditions n’étaient pas idéales, mais à défaut de ramener la chaleur, c’est le FC Miami qui s’est déplacé jusqu’au 93. Du mercredi 15 au samedi 18 février, ce sont près de 700 joueurs qui se sont déplacés sur les installations d’Epinay pour participer aux détections du club américain. Everfoot a été choisi pour couvrir une partie de l’événement.

Une détection pas comme les autres

Qui, petit, n’a jamais testé une détection pour le club phare du département ? Qui n’a pas rêvé d’être repéré afin de partir jouer au football à l’étranger ? Le FC Miami a décidé de réaliser le rêve de plusieurs joueurs au mois de février en venant poser leur valise dans le 93 durant 4 jours afin de tester plusieurs joueurs. Comme tout rêve, il y a un coût : 90 / 100€ ! Une fois la somme réglée, le formulaire rempli sur internet, c’est parti pour les choses sérieuses : une première journée éprouvante pour tout le staff technique et logistique et un premier palier pour tous les joueurs présents. Des matchs de 30 minutes sur deux terrains, sous la houlette de coachs expérimentés dont Wagneau Eloi, entraineur principal et ancien joueur professionnel (RC Lens, Monaco…) afin d’analyser et de trouver de jeunes pépites capables de renforcer le club de Miami évoluant en PDL (3ème division américaine).

Un staff de qualité

Inutile de vous mentir, je n’ai pas rencontré tout le staff, mais j’ai pu discuter avec une personne très influente dans la vie du club : Wagneau Eloi (coach principal) qui m’a donné son ressenti sur ces quatre jours de détection.

Wagneau Eloi coach du FC Miami.

Wagneau Eloi coach du FC Miami.

Everfoot : Bonjour Wagneau, quel est l’objectif de ces quatre jours de détections ?

Wagneau : Bonjour Everfoot, nous sommes venu chercher des joueurs intéressants pour compléter notre effectif afin d’être prêt pour le début du championnat.

Everfoot : Pourquoi Paris ?

Wagneau : Premièrement parce que je suis français donc quoi de plus pratique que la capitale ? Ensuite parce que la région parisienne regorge de talents et le niveau est très élevé donc il y a plus de chance de trouver les éléments que nous recherchons.

Everfoot : Quels sont les objectifs du club dans les prochaines années en championnat ?

Wagneau : Tout d’abord obtenir les meilleurs résultats possibles bien évidemment, il y a aussi un objectif de développement au niveau de l’académie, venir piocher à Paris pour la renforcer.

Le staff du FC Miami en pleine concertation.

Le staff du FC Miami en pleine concertation.

Les 120 meilleurs joueurs du mercredi ou du moins ceux qui ont tapé dans l’œil du staff reviendront le lendemain (même procédé le vendredi avec une nouvelle liste de joueurs) pour faire leurs preuves et être sélectionnés dans l’équipe finale avant le choix décisif : Le FC Miami City devrait retenir entre 5 et 10 joueurs afin d’aller en Floride pour participer à la préparation du groupe.

Le niveau

Sur quatre jours on a tout vu : du talent pur aux joueurs très moyens. Quelques joueurs vraiment très intéressants sont sortis du lot mais difficile de juger sur un match voire deux pour les plus chanceux. Vouloir faire la différence c’est bien, trop en faire c’est souvent contre-productif comme on a pu l’apercevoir ! Un niveau pas très homogène donc mais d’agréables surprises le dernier jour avec un match plaisant à regarder malgré les nombreuses erreurs de précision, de placement etc. Le FC Miami a donc de quoi se renforcer avec certains éléments.

Durant ses quatre jours nous avons pu rencontrer Fares Mouri joueur du FC Miami, occasionnellement transformé en photographe, que nous avions déjà interviewé il y a un an. Nous lui avons posé quelques questions, des interrogations que beaucoup se posaient lors de ces détections.

Everfoot : Bonjour Fares comment vas-tu ?

Fares : Bah écoute ça va très bien et toi?

Everfoot : Peux-tu expliquer comment se passe la vie aux USA pour un joueur venant d’Europe ?

Fares : C’est comme au centre de formation, entraînement tous les matins. En général on double le mardi ou mercredi. Ca bosse vraiment bien. Quand on n’a pas entraînement l’après-midi, on profite pour se reposer ou pour profiter du cadre de vie exceptionnel.

Everfoot : Nous avons déjà eu un entretien tous les deux avant que tu signes au FC Miami, pourquoi as-tu signé dans ce club ?

Fares : C’était l’occasion pour moi de découvrir un nouveau championnat, un nouveau football, une nouvelle culture. Puis le coach staff et le dirigeant ont été très accueillants donc forcément ça m’a donné envie de les rejoindre. Et en ce moment je suis sur quelques pistes à l’étranger.

Everfoot : Quelle est ta situation aujourd’hui après ces 6 mois la bas ?

Fares : A mon retour  des propositions de cfa2/CFA. J’ai longtemps discuté avec une Nationale mais au final ça ne s’est pas fait. Et comme j’ai trop attendu les autres clubs avaient déjà recruté. Je me suis surtout consacrer à l’obtention de ma licence que j’ai validée en octobre.

Everfoot : Merci Fares, je te souhaite le meilleur et je te dis à bientôt sur Everfoot.

Fares : Merci pareillement, à très bientôt.

Fares Mouri - Joueur du FC Miami.

Fares Mouri – Joueur du FC Miami.

Le FC Miami c’est aussi LE club qui donne sa chance aux jeunes (et moins jeunes) français talentueux mais qui n’ont pas eu l’opportunité de jouer plus haut en France. Un exemple flagrant, celui de Mehdi Mesnaoui dit « Mess » jouant à l’ES Parisienne, club de PH, qui a été pris dans le club américain pour la présaison à venir.

Le FC Miami attire également les « stars » ! Giuseppe, le belge de l’émission des « Anges de la télé-réalité », joueur du FC Herstal, a lui aussi réalisé les essais pour le club américain, preuve que les USA ne laissent pas indifférent. Plusieurs joueurs venaient même de l’étranger tenter leur chance.

Derrière cette logistique parfaitement rodée, un homme : Mr touche à tout, Mr couteau suisse, j’ai nommé Youri Vaisse, General Manager du club avec qui nous avons beaucoup échangé durant ces quelques jours à Epinay. Extrait.

Youri Vaisse, l'homme a tout faire du FC Miami.

Youri Vaisse, l’homme a tout faire du FC Miami.

Everfoot : Bonjour Youri, qu’est-ce que tu as pensé de ces 4 jours de détection, d’un point de vu sportif d’abord puis logistique ?

Youri : Bonjour Everfoot. Pour répondre à votre question, d’un point de vue logistique tout s’est très bien passé. Nous avons su gérer 700 joueurs tout au long de ces 4 jours sans encombre.

Il n’y a eu aucun problème à signaler tant au niveau de l’organisation que du comportement des joueurs sur le terrain mais également en dehors.

D’un point de vue sportif, nous avons trouvé de nombreux joueurs de qualité ce qui était vraiment le but recherché dans la conduite de ces détections.

Je souhaite vraiment féliciter les joueurs qui se sont présentés ainsi que notre staff présent sur place pour leur enthousiasme et le professionnalisme dont ils ont fait preuve.

Grâce à l’investissement de tous, nous avons fait de cette détection un évènement de très grande qualité.

Everfoot : Es-tu satisfait de cette première ?

Youri : Je suis extrêmement satisfait de cette première détection du FC Miami City. Nous avions à cœur de mettre en musique notre partenariat avec la Ligue de Football Professionnel et la Ligue 1 pour venir en personne recruter des joueurs talentueux. Nous souhaitons renforcer nos rangs pour cette nouvelle saison 2017 et donner de la visibilité à des jeunes joueurs qui n’attendent que cela.

Il s’agissait de la première venue d’un club Américain (en personne ndlr) sur le territoire Français pour détecter des éléments. C’est désormais chose faite.

Nous repartons avec de très bons souvenirs et une liste de talents pour compléter notre équipe…

Everfoot : Quelle est la suite pour les joueurs retenus ?

Youri : Nous travaillons activement avec le coaching staff pour sélectionner les meilleurs éléments en fonction des profils que nous recherchons. J’ai à cœur de publier cette semaine la liste des joueurs retenus pour commencer à entamer les démarches nécessaires pour leur venue sur le territoire Américain.

Ensuite, les joueurs retenus s’envoleront pour Miami afin de débuter la présaison (qui nous conduira au début de saison le 5 Mai 2017).

Everfoot : Quel est ton rôle précis au sein du FC Miami ? On a un peu l’impression que tu es partout !

Youri : Je suis « General Manager ». Je suis en charge de la supervision des activités et du développement du club. En d’autres termes, je gère le club au quotidien.

Everfoot : Pour finir, est-ce qu’aux USA plus qu’autre part, l’aspect médiatique prédomine ?

Youri : Ces dix dernières années, les Américains ont investi énormément d’argent en marketing et communication pour faire des championnats de soccer Américains, une zone d’attraction nationale mais également internationale. Dans toutes les ligues Américaines, les joueurs ont la chance d’être médiatisés et exposés.

Nous avons la chance de surfer sur une vague de croissance sans précédent du soccer aux USA.

A titre d’exemple, notre ligue de 3ème division Américaine est un passage obligé pour les jeunes joueurs de football. En effet, quelques 72% des joueurs de MLS ont évolué en PDL.

Notre but n’est pas seulement d’accueillir des joueurs de football aux USA, de les entrainer et de les faire joueur dans ce championnat ultra compétitif. Nous avons à cœur d’aller au-delà: de les exposer et de leur faire gagner en visibilité et reconnaissance pour être rapidement repérés par tous les recruteurs qui scrutent cette ligue avec une attention toute particulière.

En somme, nous utilisons le marketing pour permettre à ces jeunes talents de se faire un nom dans le milieu très fermé du soccer.

Everfoot : Merci de nous avoir accueilli durant ces 4 jours, d’avoir été très disponible et nous te souhaitons le meilleur pour toi et le club.

Youri :  Merci pour votre soutient et votre reconnaissance. Quelque chose me dit qu’on se verra très prochainement…

Youri Vaisse - Manager général du FC Miami.

Youri Vaisse – Manager général du FC Miami.

Une superbe expérience pour les joueurs venu tenter leur chance, un excellent travail de tous ceux qui ont permis la réalisation de ces quatre jours de détection, voici ce qu’on peut retenir de cette première. Dernière personne croisée juste avant de plier bagage : Abdel, ancien joueur du FC Miami qui tenait à donner quelques conseils aux futurs joueurs du club.

Everfoot : Bonjour Abdel, quels conseils donnerais-tu aux joueurs qui seront sélectionnés pour faire partie de cette fantastique aventure humaine et sportive ?

Abdel : Bonjour Everfoot. Je leur conseillerai de se préparer à vivre une préparation militaire avant la saison (rire). Non plus sérieusement je n’ai pas vraiment de conseils à donner, juste qu’ils vont vivre une nouvelle expérience footballistique super intéressante, ils vont découvrir un football différent de celui qu’ils connaissent. Après il ne faut pas qu’ils viennent avec des à priori qu’on a l’habitude d’entendre ici du genre « Le niveau est plus faible là-bas » sinon ça va leur faire drôle. Il faut qu’ils aillent là-bas avec leurs qualités et du sérieux et ça devrait le faire.

Everfoot : Doivent-ils tout lâcher pour aller jouer aux USA ?

Abdel : Tout lâcher pour ça ce serait un peu risqué je pense, parce que voilà ça dure que quelques mois et c’est fini. Certes, c’est une super expérience sportive et humaine mais si c’est pour malheureusement se retrouver  sans situation derrière, c’est un peu dur. Mais bon si tu arrives à décrocher quelque chose de sérieux là-bas ça vaut peut-être le coup. Donc à chacun de peser le pour et le contre.

Everfoot : Quelle est ta situation footballistique aujourd’hui ?

Abdel : Pour ma part je suis rentré finir ma dernière année d’études près de la famille. Je joue toujours pour garder une certaine forme et je m’apprête à repartir aux USA si on me laisse y entrer. Ça m’a bien plu et je pense qu’il y a quand même quelque chose à faire là-bas. Donc pourquoi pas re tenter une nouvelle expérience outre atlantique.

Everfoot : Merci Abdel, nous te souhaitons le meilleur pour la suite de ta carrière.

Abdel : Merci beaucoup, de même !

Epinay sur Seine s’est transformé en l’espace de 4 jours en Epinay Beach, nous souhaitons bonne chance à tous les joueurs retenus pour les USA et bon courage à tous les autres ! N’abandonnez jamais vos rêves.

Dernier jour de détection du FC Miami.

Dernier jour de détection du FC Miami.